• Commerce électronique

Les 5 grandes tendances en commerce électronique en 2017

Le commerce électronique se transforme chaque jour : pour rester dans la course, mieux vaut être au fait des nouveautés. Voici les 5 tendances principales prévues pour le commerce électronique en 2017 !

1. En 2017, le commerce électronique sera multi-support

Multi plateformeAujourd’hui, le consommateur est présent sur toutes les plateformes, et l’e-commerçant qui se contente de la mise en ligne d’un site web se fera rapidement distancer. Cette année déjà, selon une étude de RetailMeNot/CRR, un achat sur quatre a été effectué depuis un smartphone. S’adapter au m-commerce n’est donc pas une option pour 2017, c’est la voie obligatoire pour un succès assuré. Le consommateur de 2017 est friand de marketplaces, il compare les prix directement sur Amazon, réalise ses achats en ligne et aime récupérer ses produits rapidement en boutique ou dans un relais physique. Pour le commerce électronique de 2017, il faut donc offrir aux visiteurs une expérience utilisateur positive, et au maximum multi-support. Si les boutiques 100% physiques tendent fortement à disparaître, le duo en ligne et physique est de loin le plus efficace.

 

2. En 2017, le e-shooping sera dynamique

En 2017, le commerce électronique devra être 100% personnalisé pour réussir. Toutes les informations disponibles doivent désormais être prises en compte pour proposer au visiteur le catalogue qui lui correspond vraiment. Le suivi des habitudes des internautes est devenu le booster de taux de conversion par excellence. Cookies, recherches passées, géolocalisation, comportement du client et dernières interactions avec la boutique : autant de critères qui permettent de personnaliser efficacement et à l’infini les résultats de recherche. Plus encore : les tendances vont vers la prédiction d’achat !
Le dynamisme d’une boutique en ligne nécessite bien sûr certains investissements, et une automatisation des procédés : l’usage d’un CRM (Customer Relationship Management) facilite grandement la transition.
Cette recette magique est évidemment à appliquer aux newsletters : un emailing personnalisé et adapté fera la différence avec un emailing classique.

 

3. En 2017, l’avis du client sera roi

avis de clientLes évaluations clients ne sont pas nouvelles sur les boutiques électroniques. Mais depuis que Google prend en compte les systèmes de notation dans son calcul pour le positionnement des sites marchands, cet outil a pris des proportions beaucoup plus grandes. En 2017 les consommateurs aimeront toujours autant, si ce n’est plus, acheter sur internet, mais ils seront toujours aussi craintifs à l’idée de recevoir un produit qui ne serait pas conforme à sa description. Le e-commerçant doit donc multiplier les outils d’évaluation, de commentaire, de notation… Plus le visiteur aura d’informations disponibles, plus il sera confiant. Il vaut donc la peine d’investir dans la création de contenus pour afficher des descriptions précises, soignées et uniques pour chaque produit présent dans le catalogue.

 

4. En 2017, le commerce électronique sera à 90% de l’Inbound Marketing

L’Inbound Marketing (en français Marketing Entrant) est définitivement l’outil publicitaire du futur. Il se distingue des moyens de promotion classique grâce à un concept simple : faire venir le visiteur (qui deviendra prospect, puis client) à soi. Pour cela, il faut offrir aux internautes ce qu’ils recherchent en se connectant à internet : des informations et un contenu complet et pertinent. Aujourd’hui, le Coût Par Clic des publicités et des liens sponsorisés monte de plus en plus. Il faut en moyenne 7 visites pour obtenir un seul client à cause d’un système de ciblage trop approximatif. La tendance de 2017 sera donc, encore plus qu’aujourd’hui, au marketing de contenu. L’idée ? Être présent durant la phase de recherche du client, en amont de l’achat. C’est une étape importante, même pour les boutiques qui existent physiquement. 75% des internautes visitent d’abord les sites de commerce électronique avant d’effectuer leur achat en magasin. Le content marketing permet de s’adresser à un public précis et ciblé, au taux de conversion bien plus élevé qu’une campagne Adwords trop impersonnelle. Il possède le double avantage de coûter environ 60% moins cher qu’une campagne publicitaire traditionnelle, avec un résultat, en nombre de prospects, trois fois plus important.

5. En 2017, les paiements électroniques l’emporteront

Payment electroniqueIl est de moins en moins nécessaire de sortir sa carte bancaire pour réaliser le paiement de ses achats. A minima, Paypal est un indispensable des commerces électroniques. Même si le client reste frileux face à une boutique qu’il ne connaît pas encore, la sécurité offerte par le célèbre porte-monnaie virtuel rassure et mène jusqu’à l’achat.
Puisque la majorité des achats en ligne tend désormais à se faire sur mobile, de nouveaux moyens de paiement émergent. Mastercard a récemment présenté Selfie pay, un système de paiement mobile basé sur la reconnaissance de votre visage.
Il est donc essentiel pour les e-commerçants de demain de multiplier les moyens de paiement proposés, et de laisser au client la possibilité de choisir son système préféré, en lequel il a confiance.

 

 

LeadFox_blogue_banner_bas_article_inbound_marketing_728x250

À propos de l'auteur:

Titulaire d’une maîtrise en Marketing à l’université de Sherbrooke, j’occupe maintenant le poste de stratège marketing chez LeadFox. De nature curieux, je cherche à tout comprendre et analyser. Hebdomadairement, je vous informerai sur les nouvelles tendances du marketing, afin de vous aider à optimiser vos actions marketing. Je me ferai un plaisir à répondre à toutes vos questions.

Laisser un commentaire